Robert MOGISSE - (1933)

Robert MOGISSE - (1933)

Robert MOGISSE est né en 1933 à Saint Just Sauvage dans la Marne où ses parents tiennent un salon de coiffure. C’est à l’âge de 7 ans qu’il réalise son premier dessin : la reproduction d’un char et d’un avion vus dans les actualités cinématographiques. Engagé dans la Résistance pendant la guerre, son père doit fuir la gestapo avec toute sa famille. Installation à Paris.

Robert Mogisse - JPEG - 57.2 ko
Robert Mogisse
Vieux quartier de Paris

Robert MOGISSE apporte lui même sa contribution à la résistance en portant des messages dissimulés dans des savonnettes, à son père emprisonné à la Santé après un acte de sabotage en gare de Torcy. A 14 ans, Robert MOGISSE veut être sculpteur sur bois. Il commence l’apprentissage de ce métier mais doit abandonner sa formation, ses parents ne pouvant en assumer la charge financière. Il travaille dans une entreprise de chauffage central puis dans une imprimerie. Plus tard, il fait son service militaire au ministère de l’Air où on lui achète ses premiers tableaux, réalisés dans les heures perdues. La passion de la peinture ne va plus le quitter. A l’issue de son service militaire, il continue à peindre tout en travaillant pour les studios de cinéma Eclair dont il transporte les bobines de film à développer. Sa vie à cette époque là, c’est Montmartre, ses rues animées, ses cafés où il peint le soir, des toiles mais aussi des décors de cabaret. Temps de rencontres aussi avec Dali notamment. Désormais marié et père de 3 enfants, il commence à exposer ses œuvres. A 26 ans il tourne la page de cette vie parisienne et part s’installer à Allemagne en Provence du côté de Manosque. Ses toiles se vendent sur toute la côte, de Marseille à Cannes et il dame le pion à plusieurs architectes pour la restauration d’une chapelle espagnole sur la promenade des Anglais à Nice. C’est dans le Midi qu’il rencontre la femme avec laquelle il vit depuis plus de 30 ans maintenant. 2 ans plus tard, Robert MOGISSE plie à nouveau bagages avec pinceaux, toiles et chevalet. Il s’installe à Bonny sur Loire, puis Orléans, Olivet et Marcilly en Villette. Ses œuvres sont en exposition permanente à Blois mais il tient aussi une galerie saisonnière aux Sables d’Olonnes et travaille toujours pour les galeries parisiennes. Le soleil du Midi lui manque. en 1983, nouveau départ pour le Sud, les Arcs sur Angens. Une installation une fois de plus de courte durée puisque 2 ans plus tard il ouvre une galerie à Saint Brévin et Olivet, puis Olivet et le marais poitevin. Ses œuvres sont exposées dans de nombreuses galeries à travers la France mais aussi en Belgique ou en Angleterre. Certains de ses admirateurs organisent même des expositions au Japon et aux Etats Unis. En 1995, il prend enfin le parti d’une vie moins itinérante. il ouvre une galerie à Olivet où il est toujours installé 5 ans plus tard. Presque un exploit pour ce peintre « nomade » qui figure dans les grands catalogues spécialisés et dont la cote ne cesse de grimper.

[fond orange]mogisse.com[/fond orange]

Robert MOGISSE

Robert MOGISSE - (1933)

++++Biographie

Biographie de la peintre Robert MOGISSE

++++Expositions

Les expositions consacrées au peintre Robert MOGISSE

++++Tableaux & Œuvres

Les divers tableaux et œuvres de Robert MOGISSE

Robert MOGISSE - (1933)